LR Cinéma

Pauline Quinonero (réalisatrice, productrice)

Pauline Quinonero (réalisatrice, productrice)
23 mars 2018 test

Après une licence en études cinématographiques à l’Université Paul Valéry de Montpellier, Pauline Quinonéro découvre simultanément la recherche universitaire et la réalisation. Elle écrit un mémoire de maîtrise sur l’ambiguïté du corps au cinéma et réalise d’un même geste son premier court-métrage en 2016, Dancing Stars, avec le soutien de Marnie Production. Expérience formelle et sensible, le film met en scène, le temps d’un été, les amours de Camille, Joyce et Lou soudain court-circuités par la volcanique Ariane, très profondément liée à son fils Camille. Il sera sélectionné en 2017 au Taratsa International Film Festival en Grèce et au Festival d’art féministe de Tunis. Dancing Stars est actuellement disponible en ligne sur le site d’ARTE dans le cadre d’un concours.

La même année, Pauline se forme à la production et effectue un stage au sein de Too Many Cowboys à Montreuil. Désireuse de mettre en valeur un certain cinéma, libre et sulfureux, qui joue de tous les possibles de la mise en scène sans contraindre ses mouvements, elle porte alors comme productrice les documentaires Orphan de Marc Hurtado, et Nina de Jean-Baptiste Durand – pré-acheté et diffusé courant 2018 par France 3 Occitanie. Au terme de ses études, elle fait la rencontre de Jean-Baptiste Germain et commence à collaborer avec la société de production Bootstrap Label. Elle participe au développement, entre autres, du premier film de Sarah-Megan Allouch, Lio dans les étoiles mais aussi de son second court métrage, St. Jude, actuellement en écriture.

Parallèlement à la réalisation et à la production, Pauline Quinonéro est la rédactrice en chef de la revue L’Infini Détail, dont le premier numéro papier sortira courant 2018. Elle préside également l’association éponyme aux côtés de Guillaume Banniard avec laquelle ils programment des films et réalisent des podcasts radios, entre autres activités liées à leur passion respective pour le cinéma. Elle écrit également pour la revue À bras le corps.

 

RETOUR AUX PORTRAITS RETOUR AU SOMMAIRE